pneu pissenlitPour les plus techniques et connaisseurs d’entre vous, la nouvelle n’aura rien de surprenant : l’hévéa reste encore et toujours, aujourd’hui, la matière première la plus utilisée par les fabricants de pneus. Cela peut changer dans les années à venir !

Le pissenlit comme nouvelle matière de pneu ?

Cela peut surprendre, mais pourtant, Continental a décidé d’appliquer l’expression “manger les pissenlits par la racine”… à la lettre. Aucune crainte, la société de pneumatique se porte admirablement bien : elle a simplement décidé de se diversifier et de trouver des alternatives à l’hévéa pour la fabrication de ses pneus. La nature et la science parvenant toujours à des résultats surprenants, voilà que l’un des prétendants ne serait autre que le pissenlit. La fleur possède quelques beaux atouts pour l’industrie.

Alors, ne commencez pas à planter des pissenlits dans votre arrière-jardin pour fabriquer vos propres pneus à bas coût : Continental cible une espèce bien particulière, le pissenlit de Russie, une variété de pissenlit qui possède la particularité d’avoir des racines particulièrement riches en latex, et donc en production de gomme. Reste encore à établir les coûts d’une production à grande échelle, mais voilà qui aurait de quoi redynamiser les métiers de l’agriculture et le marché du pneu.

En attendant de rouler sur la résine des pissenlits, vous pouvez profiter du meilleur des pneus dès aujourd’hui ! Demandez des renseignements à votre professionnel Jumbo Pneus dans l’un de nos centres franciliens lors de votre prochaine visite !